gototopgototop

Presse

24 novembre 2011

Olivier Schaan a lu pour vous le livre « Guide 2012 Vins et Santé« , offert par Oh my Food.
Olivier a profité de la « distribution gratuite de livres » réservée, fin octobre, à la communauté Oh my Food.

Guide 2012 Vins et Santé

La 17ème édition du Guide Vins et Santé, toujours parrainé par le Professeur Cabrol et soutenue par des membres de communauté scientifique et les interprofessions viticoles, est disponible depuis le 1er septembre 2011.
Ce guide de 524 pages analyse plus de 300 vins différents. Pour chacun d’entre eux, le guide Vins et Santé a réalisé des tests scientifiques pour mettre en évidence l’Indice de Polyphénols Totaux (IPT), la quantité de Polyphénols, le nombre de calories par verre de 10 cl et la quantité de Resvératrol; et des tests gustatifs.

Le Guide Vins et Santé, édition 2012, est disponible sur le site www.vins-et-sante.com (20 euros).

Oh my Food : Olivier, que présente le livre transmis par Oh my Food?

Olivier Schaan : Il fait la promotion d’une consommation modérée et raisonnable, plus précisément d’une dégustation régulière de vin.

Oh my Food : Alors, dites-nous : le vin est-il compatible avec une bonne santé ?

Olivier Schaan : Dans une certaine mesure, il peut être bénéfique pour notre santé et notre mieux-être.

Comme tout aliment ou nutriment issu de produits naturels, le vin est source de calories, d’alcool et d’un complexe de principes actifs (variable en quantité et qualité selon plusieurs facteurs, entre autres environnementaux), présentant bénéfices et inconvénients. Ainsi, une consommation modérée de vin peut présenter des bénéfices surtout concernant la prévention cardiovasculaire.

Oh my Food : Pouvez-vous citer 3 informations du livre qui vous ont surpris ou intéressé ?

Olivier Schaan : Intérêt à ce jour peu rencontré dans un ouvrage de vulgarisation:

- Quantification en principes actifs,

- Cartographie concise et détaillée des vignobles français avec appellations connues et moins connues

J’ai également été surpris et intéressé par :

- Effets cliniques bénéfiques de l’éthanol. Ceci confirme mon hypothèse selon laquelle un produit et encore plus une plante possède généralement intrinsèquement une combinaison d’avantages et d’inconvénients, voire de toxine et de remède.

Tout dépend de nombreux facteurs environnementaux et d’usage, tant quantitatifs que qualitatifs.

–

(Pour que la communauté vous connaisse davantage, quelques mots de présentation…)

Olivier Schaan

Oh my Food : Qui êtes-vous ?

Olivier Schaan : Bourguignon de naissance et breton de coeur. Ancien halieute et enseignant-chercheur, passionné de cuisine de naissance et de développement durable depuis 20ans.

Ma curiosité m’a toujours poussé à fréquenter les gens du cru et du terroir, lors de mes études et de mes multiples séjours professionnels et personnels à l’étranger ; séjours au cours desquels le patrimoine culinaire local constitue, pour moi, un outil de compréhension global, naturel et vrai.

Mes compétences de chercheur, d’enseignant et de coordinateur de projet m’imposent naturellement ouverture, méthode, réactivité, capacité d’adaptation, réflexion, veille et perpétuelle remise à jour.

A travers mon activité Gourmet-santé, conseil en alimentation saine et savoureuse, je propose des services pour une « alimentation saine et savoureuse aujourd’hui, pour mieux-être demain » – un cuistot à domicile ou des ateliers à domicile (cadeau original tant pour l’entreprise que pour le particulier).

( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou le retrouver sur LinkedIn pour plus d’informations)

Oh my Food: Pour Oh my Food, la santé ça se cuisine ! Etes-vous d’accord et pourquoi ?

Olivier Schaan : Oui mais pas uniquement.

Tout comme la modernité et les traditions, la gastronomie et préservation de notre capital santé ne sont pas antinomiques, bien au contraire,

L’alimentation, au sens large, s’entend comme un tout complexe et transversal.

Elle constitue UN des facteurs de notre mode de vie, sur lequel nous pouvons influer.

Cuisiner implique un choix multivarié, parmi lesquels on peut citer sans être exhaustif : mode de vie, environnement, qualité et diversité d’aliments et s’ingrédients, hygiène, conservation, apprêt, cuissons à froid ou à chaud, consommation et dégustation.

A chaque période de vendange, le Guide Vins et Santé fait son apparition chez les libraires, toujours plus riche en informations et en découvertes. La 17ème édition du Guide Vins et Santé, toujours parrainé par le Professeur CABROL et soutenu par des membres de communauté scientifique et les interprofessions viticoles est disponible depuis le 1er septembre dernier.


Cette nouvelle version met l'accent cette année sur :

·   Les avancées scientifiques autour du vin, avec des entretiens pointus et abordables sur les différentes caractéristiques du vin comme le resvératrol ou les polyphénols, une nouvelle étude sur les effets protecteurs d'une consommation modérée de vin sur le cœur des Professeurs Joël de Leiris et François BOUCHER (Université de Grenoble), la nouvelle méthode ELDEVIN pour mesurer les propriétés oxydantes du vin par Joël PINCEMAIL, Docteur en Sciences Biomédicales du service de chirurgie cardiovasculaire du CHU de Liège et  de Philippe TACCHINI de Edel Therapeutics de Lausanne, l'étude comparée entre les bienfaits de l'huile d'olive et du vin pour la santé...

·        La vision dégustative des vins en mettant l'accent sur les accords Mets - Vins et avec un entretien avec Guy SAVOY ;

·        Le regard métier avec la découverte de l'activité de tonnelier, mais avec Paolo BASSO, meilleur sommelier d'Europe 2010 ;

·        Le développement durable avec un dossier sur l'Agriculture Raisonnée promue par la Fédération Nationale TERRA VITIS ;

·        L'ouverture à l'Europe avec un dossier spécial sur les vins Hongrois ;

·        Le partenariat avec Vin & Société sur la consommation de vin et les repères à prendre pour une consommation responsable.

·        La sélection 2011 - 2012 des vins produits par nos viticulteurs français, respectant tous le vin suivant une charte stricte en culture raisonnée ou en production Bio, triée par région. Chaque région fait l'objet d'une carte des vignobles, d'une analyse entre les mets et les vins, d'une sélection de propriétés et d'entretiens avec les acteurs pertinents de la région.

 

Ce guide analyse plus de 300 vins différents. Pour chacun d'entre eux, le guide Vins et Santé a réalisé :

  • Des tests scientifiques afin de mettre en Ă©vidence l'Indice de PolyphĂ©nols Totaux (IPT), la quantitĂ© de PolyphĂ©nols, le nombre de calories par verre de 10 cl et la quantitĂ© de ResvĂ©ratrol ;
  • Des tests gustatifs par notre comitĂ© de dĂ©gustation.

En complément, le lecteur trouvera les informations suivantes : nom du domaine, appellation et nom du vin, couleur et millésime, les cépages, l'élevage, l'évolution du vin (garde) et les coordonnées du domaine. Eventuellement, le prix de la bouteille départ cave est fourni par le viticulteur.

Ce guide unique en son genre de 524 pages au format 170 x 240 cm met en Ă©vidence le respect des vignerons quant au respect de leurs sols et de leurs vinifications. C'est le seul ouvrage qui fait analyser les vins en laboratoire pour retranscrire les bienfaits du vin.

Distribué par Sodis, le Guide Vins et Santé est disponible en France, Suisse et Belgique.... Dans toutes les bonnes librairies et sur son site internet www.vins-et-sante.com.

18 septembre 2011

Vins et santé 2012 est pour moi une découverte. C'est pourtant la 17ème édition de ce guide parrainé par la communauté scientifique et le très médiatique Professeur Cabrol et, de façon peut-être un peu plus discutable, par les interprofessions viticoles.  Vin et Société s'y associe, cela semble une évidence, et L'Honneur du vin y trouve une petite place. Après une première partie donnant la parole aux scientifiques (quelques articles sur les propriétés du resvératrol et autres polyphénols) puis à quelques acteurs du monde du vin (chef, sommelier, tonnelier, labels de viticulture, responsables œnotouristiques...), la deuxième partie ressemble plus à un guide proprement dit, avec la présentation par appellation de domaines adhérents de la charte Vins et santé, élaborée par les éditeurs de l'ouvrage. Particularité: chaque commentaire de dégustation est assorti, non pas d'une note, mais des chiffres de l'analyse de la teneur en polyphénols et resvératrol de chaque vin, ainsi que des calories par verre. Bon, ça ne dit pas de façon vraiment objective si le vin est bon pour la gueule, mais pour la santé, peut-être, oui. Une consommation de vin plus responsable que cela, tu meurs! Mais pas d'une affection cardio-vasculaire.

 

Le nouveau guide Vins et Santé 2012 vient de paraître

.
Beauté et bien-être pour le 3ème âge : Vins et Santé

NOUVELLE EDITION DU GUIDE 2012 VINS ET SANTE

A chaque période de vendange, le Guide Vins et Santé fait son apparition chez les libraires, toujours plus riche en informations et en découvertes.

La 17ème édition du Guide Vins et Santé, toujours parrainé par le Professeur CABROL et soutenu par des membres de communauté scientifique et les interprofessions viticoles est disponible depuis le 1er septembre 2011.


Cette nouvelle version met l'accent cette année sur :

  • Les avancĂ©es scientifiques autour du vin, avec des entretiens pointus et abordables sur les diffĂ©rentes caractĂ©ristiques du vin comme le resvĂ©ratrol ou les polyphĂ©nols, une nouvelle Ă©tude sur les effets protecteurs d'une consommation modĂ©rĂ©e de vin sur le cĹ“ur des Professeurs JoĂ«l de Leiris et François BOUCHER (UniversitĂ© de Grenoble), la nouvelle mĂ©thode ELDEVIN pour mesurer les propriĂ©tĂ©s oxydantes du vin par JoĂ«l PINCEMAIL, Docteur en Sciences BiomĂ©dicales du service de chirurgie cardiovasculaire du CHU de Liège et de Philippe TACCHINI de Edel Therapeutics de Lausanne, l'Ă©tude comparĂ©e entre les bienfaits de l'huile d'olive et du vin pour la santĂ©...

  • La vision dĂ©gustative des vins en mettant l'accent sur les accords Mets - Vins et avec un entretien avec Guy SAVOY ;

  • Le regard mĂ©tier avec la dĂ©couverte de l'activitĂ© de tonnelier, mais avec Paolo BASSO, meilleur sommelier d'Europe 2010 ;

  • Le dĂ©veloppement durable avec un dossier sur l'Agriculture RaisonnĂ©e promue par la FĂ©dĂ©ration Nationale TERRA VITIS ;

  • L'ouverture Ă  l'Europe avec un dossier spĂ©cial sur les vins Hongrois ;

  • Le partenariat avec Vin & SociĂ©tĂ© sur la consommation de vin et les repères Ă  prendre pour une consommation responsable.

  • La sĂ©lection 2011 - 2012 des vins produits par nos viticulteurs français, respectant tous le vin suivant une charte stricte en culture raisonnĂ©e ou en production Bio, triĂ©e par rĂ©gion. Chaque rĂ©gion fait l'objet d'une carte des vignobles, d'une analyse entre les mets et les vins, d'une sĂ©lection de propriĂ©tĂ©s et d'entretiens avec les acteurs pertinents de la rĂ©gion.



Ce guide analyse plus de 300 vins différents.

Pour chacun d'entre eux, le guide Vins et Santé a réalisé :

  • Des tests scientifiques afin de mettre en Ă©vidence l'Indice de PolyphĂ©nols Totaux (IPT), la quantitĂ© de PolyphĂ©nols, le nombre de calories par verre de 10 cl et la quantitĂ© de ResvĂ©ratrol ;
  • Des tests gustatifs par notre comitĂ© de dĂ©gustation.


En complément, le lecteur trouvera les informations suivantes : nom du domaine, appellation et nom du vin, couleur et millésime, les cépages, l'élevage, l'évolution du vin (garde) et les coordonnées du domaine.
Eventuellement, le prix de la bouteille départ cave est fourni par le viticulteur.


Ce guide unique en son genre de 524 pages au format 170 x 240 cm met en Ă©vidence le respect des vignerons quant au respect de leurs sols et de leurs vinifications.
C'est le seul ouvrage qui fait analyser les vins en laboratoire pour retranscrire les bienfaits du vin.
Distribué par Sodis, le Guide Vins et Santé est disponible en France, Suisse et Belgique... dans toutes les bonnes librairies et sur son site internet www.vins-et-sante.com


Bien être, beauté et soin des personnes du 3ème age : en savoir plus sur Vins et Santé Publié le 09 septembre 2011

 

 

Collectif : Vins et santé 2011 – Le guide.

La santé est très certainement notre bien le plus précieux. Parce qu’elle touche chacun dans ce qu’il peut avoir de plus personnel, il peut être difficile de l’appréhender de manière détachée. Il n’est dès lors pas toujours aisé de faire la part des choses entre la prévention et l’alarmisme, entre une nécessaire lutte contre les abus et la diabolisation de pratiques pourtant modérées et bénéfiques pour la santé. Or certaines institutions, relayées par de nombreux médias, semblent aujourd’hui largement forcer le trait dès qu’il s’agit d’alcool, prenant presque toujours le vin comme symbole du diable fait boisson. Ce guide Vins & santé 2011 vient donc à point pour remettre quelques pendules à l’heure !

Est-il utile de rappeler que le vin ne se réduit pas à une simple dilution hydro-alcoolique ? C’est également un produit culturel, créateur de liens entre l’homme et son environnement, et un vecteur de socialisation. On ne saurait, sans faire d’amalgame grossier, le simplifier à sa seule composante alcool Pas plus qu’on ne saurait ignorer cette dernière, un travers dans lequel ce guide ne tombe absolument pas. La clé réside bien évidemment dans l’éducation. Le bien-manger s’apprend, chercher à équilibrer son alimentation, en quantité et en qualité, est la meilleure arme contre la malbouffe. Alors à quand une éducation au bien-boire, contre le binge drinking et autre TGV (tequila-gin-vodka) ?

Produit culturel, le vin est aussi un vecteur de bonne santé quand il est bu en quantité raisonnables. Les études scientifiques les plus récentes confortent et expliquent les mécanismes du French Paradox. Plusieurs chapitres du livre viennent en rendre compte, mettant notamment en évidence le rôle de différents composants du vin sur la santé (notamment des polyphénols et du resvératrol) : diminution des maladies cardio-vasculaires, de certaines maladies neurodégénératives, du stress… Des recherches visent même à optimiser l’extraction des composés phénoliques du vin, en exploitant mieux le potentiel des pellicules et des pépins du raisin, tout en veillant aux aspects œnologiques : santé et hédonisme vont toujours de pair avec le vin.

Mais il existe un autre French Paradox, également mis en évidence ici : le monde entier nous envie nos terroirs et le savoir-faire de nos vignerons. Or nos pouvoirs publics et certains de leurs relais médiatiques les piétinent au travers de grossiers amalgames. Grossiers, mais malheureusement efficaces, avec une responsabilité croissante de certains lobbys.

La grande majorité des pages du livre fait justement la part belle aux terroirs et aux vignerons. Chaque région est présentée au travers de ses principales caractéristiques ainsi que d’informations oeno-touristiques, avec de nombreuses informations pratiques et des adresses. Enfin, le guide présente une sélection de plus de 300 vignerons, sans notes, classements, coups de cœur et autres médailles, puisqu’ils sont tous issus d’une sélection rigoureuse. Par contre, et de manière tout à fait originale, les fiches nous indiquent les teneurs en polyphénols et en calories des vins. Pas toujours très connus, les vignerons présentés travaillent au minimum en agriculture raisonnée, voire biologique. Car la santé, c’est également celle de l’environnement et des personnes qui travaillent à la vigne, rejoignant ainsi les préoccupations du développement durable. Ce n’est pas le moindre des mérites du guide Vins & santé que de porter un regard global sur cette question. Y compris sur la contribution du vin à la santé économique du pays, au travers de son poids nettement positif dans la balance commerciale.

Vins et santé 2011 – Le guide. Ouvrage collectif parrainé par le Professeur Christian Cabrol. 500 pages. Editions Dubos N’Co. 2011 (16ème édition). 20 €.

Voire le site de Vins et Santé. http://vins-et-sante.com/


lire l'article

Le vin c’est comme tout, à petite dose c’est bon pour la santé. Explication par le Pr Cabrol dans le nouveau millésime du « Guide Vins et Santé ».

« Le vin, consommé avec modération, participe à la bonne santé de nos concitoyens » agrée le Professeur Cabrol, soutenu par des membres de la communauté scientifique et quelques interprofessions viticoles à l’occasion de la sortie de la 16e édition du « Guide Vins et Santé 2011 ». Ce guide de 500 pages, unique en son genre, tiré à 50 000 exemplaires met en évidence le respect des vignerons quant au respect de leurs sols et de leurs vinifications via l’adhésion à une charte drastique.

Un excellent cru !
La maquette entièrement revisitée dans l’esprit magazine est plus plaisante, savoureuse même. Elle met en valeur les superbes dossiers œnotouristiques par région et la sélection de plus de 300 vins, analysés en laboratoire pour retranscrire les bienfaits du vin et dégustés par des experts avec des informations scientifiques, techniques et gustatives. Le nouveau millésime de ce guide se voit enrichi d’informations scientifiques mettant en évidence les bienfaits du vin sur la santé.

Vive le petit blanc !
J’y découvre ainsi, selon certaines études, les effets protecteurs des composés phénoliques du vin blanc, qui à raison de 6,5 ml/kg/jour a pour conséquence une limitation très significative de la taille de l’infarctus, que le vin blanc pourrait constituer un élément dans la thérapie de certaines maladie comme la maladie coronaire et l’infarctus du myocarde, que le vin blanc comme le vin rouge seraient facteurs de longévité. De même, certaines études indiquent un lien entre l’apport en huile d’olive contenant les même polyphénols que le vin blanc, et la prévention du cancer du sein et du côlon. « Ces nouvelles données sur la conjonction probable des effets favorables d’une consommation régulière et modérée de vin, rouge ou blanc, et d’huile d’olive, deux des constituant majeurs du régime méditerranéen, renforcent le concept de l’importance du régime méditerranéen et de l’importance d’une consommation régulière et modérée de vin : rouge, blanc ou de champagne. » précisent le Professeur Joël de Leiris et le professeur François Boucher. À moi de choisir en toute sérénité !

« Guide Vins et Santé 2011 » (500 pages), Éditions Eyrolles, en librairie en France, Suisse et Belgique et sur le site : www.vins-et-sante.com

Bien le bonjour !

C'est la saison qui veut ça, on parle pas mal de vin en ce moment.
D'ailleur, du 05 au 07 Novembre c'est le salon du vin à Touluose, au parc des expositions et peut-être qe, si vous vous y rendez, vous aurez la chance d'y rencontrer un des producteurs cités dans un guide baptisé:
Vin et santé 2011 aux éditions Dubos n' co.
Un VRAI guide avec des informations techniques et scientifiques poussées, mais aussi, pour chaque région, un guide oenotouristique, un carnet d'adresses de 900 cavistes et trois cents vins dégustés et analysés à la loupe.
Ce qui m'a beaucoup plu, c'est aussi le côté naturel de cet ouvrage de 500 pages, car les vignerons répertoriés sont tous éco- responsables.
Ce guide dont c'est la 16ème édition est parainé depuis le début par le professeur Cabrol, gage de sincérité, d'intégrité, de grandeur d'âme et de simplicité.
Vins et santé 2011 - Ed Dubois n' co - seulement 20 Euros

VoilĂ  Sandrine, la chronique du 21 09 2010 - radio coteaux - CĂ©sar

Souiriantes salutations...............CĂ©sar

Lire l'article

Sélection du mois : Vins et santé 2011, France sacrée et le Lubéron

L’ouvrage Vins et santé 2011, 16ème édition vient de sortir chez Dubos n’co éditions. L’ouvrage se veut un livre de référence pour la promotion d’une consommation modérée mais régulière de vin. Avec comme parrain le professeur Cabrol, pionnier de la chirurgie cardiaque, il est clair qu’on en peut guère rêver de meilleur ambassadeur pour démystifier le vin et ses qualités reconnues scientifiquement, n’en déplaise à certains lobbies hygiénistes, outrageusement financés par Bruxelles. Une bonne quarantaine de scientifiques prennent la parole chiffres et études à l’appui pour vulgariser des notions aussi importantes que le french paradox. Une place à l’innovation est laissée dans ce guide, démontrant s’il le fallait la capacité de très nombreux viticulteurs de s’adapter au marché de plus en plus complexe puisque les consommateurs n’ont jamais eu accès à une telle offre de vins. La suite du guide offre une belle place à des centaines de vignerons dans chaque vignoble Français. L’offre est assez exhaustive et il y en a pas pour tous les goûts, bios ou pas (disponible dans toutes les bonnes librairies-20 €).

Autre coup de cœur : le très beau livre « Les splendeurs de la France sacrée » paru aux éditions beaux livres chez Déclic éditions. Ce livre présente grâce aux photos parfois grandioses de Sylvain Sonnet, les principaux lieux sacrés présents en France, région par région. On peut admirer des abbayes millénaires comme des églises atypiques ou bien des cathédrales. Les textes discrets de Jean-François Blondel permettent de bien resituer l’histoire et le patrimoine parfois hors du commun de certains édifices qui ont marqué l’histoire de France (160 pages- 29,90 €).

Dernier coup de cœur pour garder la tête en vacances : le livre de Thierry Vezon et David Gressot paru chez le même éditeur sur le parc naturel régional du Lubéron. Véritable endroit préservé de l’urbanisme dans la région provençale, le Lubéron y est ici bien mis en valeur avec des photographies laissant une bonne place aux villages typiques en vieille pierre et aux paysages sauvages de cette enclave bien entretenue et protégée où aiment se nicher les certains amoureux des choses simples et brutes de beauté (119 pages-18, 90 €).

GP-www.grizzly-press.com copyright

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

 

Créamant d'Alsace

L'abus d'alcool est dangereux. Consommez avec modération. © VINS ET SANTE - Site propulsé par Xyloon

 

Likeub - Websyndic